News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

L’ENDOCARDITE INFECTIEUSE

Définition
Quelques explications
Les symptomes
Comment établir le diagnostic?
La gravité, les causes
Les différentes formes de l'endocardite infectieuse
Evolution
Traitement, Conclusion



Publicité
COMMENT ETABLIR LE DIAGNOSTIC ?

1 - Par l’examen clinique réalisé par le médecin

Un élément fondamental dans le diagnostic d’une endocardite infectieuse est l'existence d'un souffle cardiaque. Si ce souffle existait déjà avant, le diagnostic est toujours suspecté devant une modification du souffle (apparition d'une insuffisance aortique surajoutée à un rétrécissement aortique, augmentation d'une insuffisance mitrale, diminution de la tension artérielle en cas d'insuffisance aortique).

Dans les autres cas, seule l'auscultation attentive quotidienne permet de le retrouver. Le souffle d'insuffisance tricuspide est particulièrement difficile à entendre.

Toute fièvre inexpliquée durant plus de 10 jours, chez un patient porteur d'un souffle cardiaque doit faire soulever le diagnostic d'endocardite infectieuse jusqu'à preuve du contraire.

Du fait d'un début insidieux et progressif, des antécédents sont à rechercher, tels qu'une maladie cardiaque antérieure et la notion d’une maladie dentaire ou digestive.

2 - Les examens biologiques répondent à la question: 'Quel est le germe en cause?'

a- Le syndrome inflammatoire

La réalisation d’une prise de sang permet de mettre en évidence une inflammation dans le sang.

b- Les hémocultures (réalisées avant l’introduction d’un traitement antibiotique de manière à bien identifier le germe)

Une hémoculture correspond à la mise en culture du sang prélevé par voie veineuse.
Les hémocultures restent l'élément essentiel du diagnostic: au moins 3 hémocultures sont pratiquées toutes les heures avant l'institution d’un traitement antibiotique; elles sont d'autant plus positives qu'elles sont prélevées au moment des clochers thermiques et des frissons.

Dans les cas où un traitement antibiotique préalable a été institué, l'arrêt de l'antibiotique est de mise, avec 2 hémocultures à 1h d'intervalle puis toutes le 8h pendant 72h.

3 - L'échographie cardiaque répond à la question: "Y a-t-il atteinte de l'endocarde?"

Elle signe la maladie en montrant la lésion anatomique de l’endocardite infectieuse, la végétation, sous la forme d’une boule appendue à l'une des valves, et montre éventuellement les dégâts valvulaires. Elle apprécie aussi l'état général du cœur.

Visualisation d’une image mobile, attachée à la valve aortique, correspondant à une végétation caractéristique d’une endocardite aortique. Cette image est obtenue par la réalisation d’une échographie du cœur par voie trans-oesophagienne.
vg: ventricule gauche.

Les faux négatifs sont nombreux, en particulier la distinction entre une végétation active et une végétation séquellaire est difficile. Le diagnostic d'endocardite infectieuse sur prothèse est difficile. L'utilisation conjointe du doppler ou de l'échographie cardiaque trans-oesophagienne (introduction de la sonde d’échographie dans la bouche puis l’œsophage) augmente la sensibilité de l'examen.

4 - Les autres examens

Ce sont des arguments diagnostic mineurs, utiles si les arguments majeurs font défaut:

* La classique présence de sang dans les urines n'est pas souvent retrouvée.

* Les anomalies immunologiques, observées lors de la prise de sang, apparaissent avec retard, sont inconstantes (40 à 80%) et doivent être interprétées avec prudence.

* Dans de rares cas, les sérologies peuvent aider (champignon, rickettsies).


Dernière modification de cette fiche : 29/12/2013


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact