News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

L’HYPERTENSION ARTERIELLE DE L’ADULTE

Définition
Qui est concerné par l'hypertension artérielle?
Les complications de l'hypertension artérielle
Les causes de l'hypertension artérielle
La mesure de la pression artérielle
Les valeurs de l'hypertension artérielle
Que faire en cas d'hypertension artérielle?
Que faire pour le suivi d'une hypertension artérielle? Conclusion



Publicité
LA MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE

1 - Au repos

* Chez le médecin

La mesure de la pression artérielle chez votre médecin représente la méthode la plus fiable et la plus pratiquée actuellement. De plus, il faut savoir que toutes les études réalisées jusqu'à présents dans le domaine de l'hypertension artérielle sont basées sur la mesure de la pression artérielle chez le médecin.

Les médecins français ont pour habitude de mesurer la pression artérielle en position allongée mais les médecins des pays anglo-saxons mesurent la pression artérielle de leurs patients en position assise.

En fait, les études ont montré qu'il n'y avait pas de différence significative entre la mesure de la pression artérielle en position assise et en position couchée, ce qui amène de plus en plus de médecins français à mesurer la pression artérielle en position assise.

Pour être convenablement réalisée, la mesure de pression artérielle doit se faire en dehors de tout effort ou de période de stress, dans un endroit calme, et après un repos d'environ 5 minutes. Mais pratiquement, le médecin attend rarement 5 minutes avant de prendre la pression artérielle de son malade: il mesure la pression artérielle, et si celle-ci est élevée, il fait reposer son malade durant 5 minutes environ avant de reprendre la pression artérielle.

Classiquement, le médecin réalise la mesure de la pression artérielle sur les deux bras, en position assise et debout. Le bras dominant (le bras droit pour un droitier ou gauche pour un gaucher) possède une pression artérielle plus élevée que l'autre bras.

Enfin, une série de trois mesures de pression artérielle est réalisée, et la moyenne des deux dernières mesures est seule considérée. Selon le résultat de la mesure, le médecin défini le niveau de l'hypertension artérielle en stade 1, 2 ou 3.

*A la maison à l'aide d'un appareil d'automesure

Cette technique est de plus en plus employée pour plusieurs raisons:

- Elle est facile à utiliser car les matériels actuellement vendus sont très souvent automatiques et fiables. Néanmoins, il faut exiger des appareils validés et éviter ceux qui utilisent des méthodes non automatiques car ils sont sources d'erreurs parfois très importantes.

- Cette technique permet à un sujet hypertendu de contrôler au mieux son hypertension artérielle, de même qu'un sujet diabétique contrôle son taux de sucre à la maison à l'aide d'un appareil automatique. De nombreuses études ont montré que le fait de posséder un appareil d'automesure de pression artérielle permettait au sujet hypertendu de mieux adhérer à son traitement (prise des médicaments plus fiable) et par conséquent de limiter au maximum la probabilité de survenue d'un accident cardiovasculaire.

Attention, car le seuil de l'hypertension artérielle n'est pas le même lorsque la pression artérielle est mesurée avec cette technique: il existe une hypertension artérielle si la pression artérielle dépasse 135/85 millimètres de mercure (13,5/8,5).

2- A l'effort

Pour les sujets sportifs chez qui le médecin suspecte une hypertension artérielle d'effort, une épreuve d'effort est réalisée.

Elle consiste à réaliser un effort, sur un tapis roulant ou un vélo, durant lequel la pression artérielle est mesurée toutes les 2 minutes en moyenne. Au fur et à mesure, l'effort devient de plus en plus intense et donc la pression artérielle augmente progressivement. L'épreuve d'effort est stoppée si la pression artérielle excède 250/130 millimètres de mercure.

Pour des sujets réalisant des efforts en anaérobie ou isométriques (haltérophilie, lancer de poids...), des tests particuliers peuvent être réalisés. La pression artérielle est par exemple mesurée au cours de la pression vigoureuse d'un objet avec la main.

En fonction du niveau de la pression artérielle et des facteurs de risque cardiovasculaire du sujet hypertendu, une contre-indication au sport pratiqué pourra être portée par le médecin.

3 - Mesure par un appareil automatique durant 24 heures

La pression artérielle peut être mesurée durant 24 heures à l'aide d'un appareil automatique. En règle générale, cet appareil prend la pression artérielle toutes les 15 minutes le jour et toutes les 30 minutes la nuit, en sachant que ces intervalles peuvent être réglés différemment.

Afin de garantir la bonne qualité des mesures, il est indispensable de respecter certaines règles lors de la réalisation d’une mesure ambulatoire de la pression artérielle durant 24 heures: cet examen doit être réalisé chez une personne active, en dehors de tout arrêt de travail et surtout pas le week-end. De manière à corréler les poussées de tension artérielle ou les chutes, un journal d’activité doit être remis par le médecin et rempli par le sujet hypertendu.

De plus, le médecin ou le technicien qui met en place l’appareil doit bien expliquer à son malade qu’il est possible à n’importe quel moment de déclencher une mesure de la pression artérielle en appuyant sur un bouton réservé à cet effet.

Appareil de mesure de la pression artérielle automatique, à la maison, durant 24 heures

Mise en place de l'appareil de mesure de la pression artérielle durant 24 heures

Cette mesure est pratiquée dans plusieurs cas:

- Soit une personne présente une hypertension artérielle limite lors de la consultation chez le médecin, et celui-ci veut faire la preuve de cette hypertension;
- Soit un patient est déjà traité pour hypertension artérielle et le médecin veut évaluer l'efficacité du traitement sur toute la journée et toute la nuit;
- Soit un patient traité ressent des malaises, et l'enregistrement de la pression artérielle des 24 heures permettra alors de rechercher une hypotension artérielle.

Par contre, cet examen n'a pas d’intérêt lorsque l'hypertension artérielle est évidente lors de la visite chez le médecin.

Les résultats apparaissent comme indiqués ci-dessous, sous forme de tableaux, de diagrammes, et de moyennes de jour et de nuit.

Le niveau de pression artérielle à partir duquel est définie une hypertension artérielle est de 135/85 millimètres de mercure (13,5/8,5) pour la période de jour et de 125/75 millimètres de mercure (12,5/7,5) pour la période de nuit.

Il est également très important de noter la variation de la pression artérielle entre la période de jour et celle de nuit. Normalement, la pression artérielle est inférieure durant la période de nuit par rapport à la période de jour, et cette variation doit être égale à au moins 10%. Mais parfois, ce cycle n'est pas respecté, ce qui témoigne de la sévérité de l'hypertension artérielle ou de l'existence d'une maladie.

Par ailleurs, de nombreuses études ont démontré le bénéfice de cet examen pour prédire la survenue d'un accident cardiovasculaire: la pression artérielle mesurée sur 24 heures semble donc être un meilleur reflet du risque cardiovasculaire que la pression artérielle mesurée au cabinet du médecin.


Dernière modification de cette fiche : 28/08/2008


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact