News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

L’INSUFFISANCE AORTIQUE

Définition
Quelques explications
Les symptomes
Comment réaliser le diagnostic? Les complications
Les causes
Evolution
Traitement, Conclusion



Publicité
TRAITEMENT

1 - But

Restaurer la fonction de la valve aortique et ainsi supprimer le reflux pathologique de l’aorte vers le cœur.

2 - Moyens

Le remplacement de la valve aortique par méthode chirurgicale.

3 - Indications

Au sujet des insuffisances aortique chroniques, l’indication pour la pose d’une prothèse aortique repose sur les symptômes clinique et le résultat des examens complémentaires, surtout l’échographie-doppler cardiaque.

Le classique dilemme "prothèse mécanique ou bioprothèse" reste entier. En pratique, les médecins réservent les bioprothèses aux sujets âgés avec un rythme cardiaque normal, ou à ceux incapables de suivre correctement un traitement anticoagulant. Il faut dans certaines causes associer un remplacement de la portion initiale de l'aorte (cas de la maladie de Marfan, et de la maladie annulo-ectasiante). Cependant, le choix entre les deux types de prothèses est individuel et se discute entre le patient, le cardiologue et le chirurgien cardiaque.

Au cours d’une dissection aortique, l'indication opératoire de l'insuffisance aortique aiguë ne se discute pas. En cas d’endocardite infectieuse, le remplacement valvulaire dépend des conditions de tolérance cardiovasculaire et de certains critères infectieux.

4 - Résultats

Dans l'insuffisance aortique chronique, les résultats sont bons si l'indication a été posée à temps. Ailleurs, l'insuffisance cardiaque gauche s'installe parfois d'emblée et s'aggrave progressivement: son traitement rejoint celui de toute insuffisance cardiaque gauche.

Dans l'insuffisance aortique aiguë, les résultats sont variables mais de toute façon meilleure que l'évolution spontanée

5 - Surveillance

En cas de prothèse mécanique, le bilan mensuel prescrit par le médecin traitant comprend: un interrogatoire à la recherche d'un dysfonctionnement de la prothèse et d'une anticoagulation excessive, la vérification de l'efficacité biologique de l'anticoagulation. Tous les ans, une échographie-doppler cardiaque est pratiquée.

N'oublions pas la prévention de l’endocardite infectieuse, capitale dans ce contexte car la survenue d’une endocardite infectieuse chez un patient porteur d’une prothèse valvulaire impose souvent une nouvelle intervention.

CONCLUSION

Actuellement, l'insuffisance aortique chronique est une affection découverte à l’occasion de l'examen clinique pratiqué par le médecin. Son bilan est stéréotypé ainsi que sa surveillance. Le problème est de poser l'indication opératoire à temps, dans tous les cas avant que le cœur ne se fatigue trop.

L'insuffisance aortique aiguë pose des problèmes tout à fait différents mais le plus souvent urgents. En effet, en cas d'apparition d'une insuffisance aortique aiguë ou au stade terminal de cette insuffisance aortique, une insuffisance cardiaque peut apparaître (voir les chapitres sur l'insuffisance cardiaque droite et l'insuffisance cardiaque gauche).


Dernière modification de cette fiche : 28/08/2008


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact