News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

LA DISSECTION AORTIQUE

Définition, Quelques explications
Les symptomes
Comment établir le diagnostic?
Les causes, Pronostic
Traitement, Conclusion



Publicité
COMMENT ETABLIR LE DIAGNOSTIC ?

1 - Par l’examen clinique réalisé par le médecin

Le diagnostic de dissection aortique doit être évoqué de partie pris devant toute douleur brutale dans le thorax (la poitrine).

Le médecin recherche alors à l’auscultation un souffle cardiaque d'insuffisance aortique: elle suspecte une dissection et l'atteinte de l'aorte ascendante (début de l’aorte thoracique) au moins dans sa partie initiale. L'hypertension artérielle est fréquemment associée et doit être rapidement traitée.

Le médecin doit également rechercher une atteinte des artères situées en aval de l’aorte, car un bout de l’aorte peut se détacher et obstruer une artère de plus petit calibre située en aval.

L'examen clinique réalisé par le médecin montre : la diminution ou l'abolition d'un pouls périphérique (surtout perceptible au niveau du bras), ou une asymétrie de la tension artérielle aux membres supérieurs (par exemple 14/9 sur un bras et 10/6 sur l’autre bras).

2 - La radiographie pulmonaire

Elle ne retrouve que des signes très indirects qui ne fournissent pas le diagnostic.

3 - Echographie du cœur et de l’aorte

C'est un examen simple, facilement disponible et indolore.

L'échographie permet de visualiser l'augmentation de diamètre de l'aorte dans sa portion ascendante et horizontale, la visualisation d'une image de membrane flottante mobile ou d'un dédoublement de la paroi de l’aorte, la présence d'une insuffisance aortique ou d'un épanchement du péricarde (présence de liquide autour du cœur).

L'échographie couleur et l'étude des flux au doppler affinent les constatations ci-dessus et permettent parfois de mettre en évidence le flux dans le faux chenal.

Mais, les renseignements apportés par cet examen sont insuffisants dans de très nombreux cas et doivent être confirmés par d'autres examens:

L'échographie cardiaque et de l’aorte par voie trans-oesophagienne (la sonde d’échographie, miniaturisée, est alors introduite par la bouche) est pour certains l'examen de référence dans la dissection aortique permettant une visualisation de toute l'aorte thoracique. Cependant cet examen n’est pas toujours réalisé en urgence du fait de son caractère "agressif" responsable d’une augmentation de la pression artérielle qui peut aggraver la dissection aortique.

Ainsi, comme en témoigne la photographie ci-dessous, la dissection de l’aorte peut être clairement visualisée.

Coupe de l'aorte thoracique obtenue à l'échographie trans-oesophagienne, montrant une dissection aortique.

4 - Scanner et Imagerie par résonance magnétique

Le scanner du thorax localise exactement la lésion correspondant à la dissection et les localisations secondaires. Cet examen est très souvent utilisé dans le cadre de l’urgence.



Scanner thoracique mettant en évidence une dissection de l’aorte.

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) est nettement supérieure en terme de qualité d’image mais le nombre d'appareils est toujours limité et cet examen n’est pas réalisé en urgence.

Quoiqu'il en soit, ces examens demandent un déplacement du patient vers une unité de radiologie, ce qui n'est pas toujours possible.

5 - Enfin, l’artériographie de l’aorte est de plus en plus rarement pratiquée

Elle fait le bilan exact de la dissection: siège, type anatomique, orifices d'entrée, extension aux artères collatérales. En pratique, rares sont les occasions de l'utiliser, dans le cadre de l’urgence en particulier.



Artériographie de l’aorte. Cet examen met en évidence une dilatation de l’aorte thoracique descendante.


Dernière modification de cette fiche : 28/08/2008


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact