News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

LA DISSECTION AORTIQUE

Définition, Quelques explications
Les symptomes
Comment établir le diagnostic?
Les causes, Pronostic
Traitement, Conclusion



Publicité
LES SYMPTOMES

1 - Typiques

La douleur est le symptôme le plus fréquent (90% des cas). Ses caractères sont les suivants:

- survenue spontanée, rarement provoquée par un effort ;
- son intensité est d'emblée maximale ;
- son siège préférentiel est localisé sous le sternum ;
- son irradiation se fait dans le dos, entre les 2 omoplates, et assez souvent vers le bas;
- la migration de la douleur est classique mais inconstante, semblant suivre le trajet anatomique de l'aorte.

Les symptômes neurologiques tels qu’une perte de connaissance, des troubles des fonctions supérieures, une diminution de la sensibilité et de la motricité, une paralysie périphérique, une paraplégie ou une hémiplégie peuvent être au premier plan et faire égarer le diagnostic.

L'extension de la dissection aux artères carotides (artères localisées au niveau du cou) en est responsable.

2 - Le symptôme initial est une complication

Certains caractères de la douleur orientent vers une possible complication:

- la reprise douloureuse après une rémission fait suspecter une extension secondaire, un infarctus du myocarde par atteinte des artères du cœur, ou une péricardite aiguë par rupture de l’aorte dans le péricarde (enveloppe qui entoure le cœur).

- une douleur dans la poitrine localisée à gauche, évoque une rupture de la dissection dans la plèvre (tissu qui entoure le poumon).

- une douleur lombaire associée évoque une atteinte artérielle rénale, avec au maximum une insuffisance rénale en cas d'atteinte bilatérale.

- une douleur abdominale, due à une atteinte d’une artère digestive.

La rupture aortique est le risque majeur de la dissection aortique, immédiatement mortelle. Les différents sites concernés sont présentés dans l'ordre décroissant: d'abord le péricarde qui est concerné dans 70% des cas et entraîne une tamponnade (existence d’une quantité trop importante de liquide autour du coeur qui ne peut plus se remplir correctement), puis la plèvre gauche, le médiastin (cavité du thorax), la cavité péritonéale (le ventre), le tube digestif, l'oreillette droite et le ventricule droit.


Dernière modification de cette fiche : 29/12/2013


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact