News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

L’INSUFFISANCE MITRALE

Définition
Quelques explications
Les symptomes
Comment établir le diagnostic?
La gravité et les causes de l'insuffisance mitrale
Evolution
Le bilan pré-opératoire
Traitement, Conclusion



Publicité
LE BILAN PRE-OPERATOIRE

Parfois, le médecin est obligé de réaliser une mesure exacte des pressions dans les différentes cavités du cœur de manière à préciser au mieux le retentissement de l’insuffisance mitrale.

Cet examen est appelé un cathétérisme cardiaque et il sera complété par la réalisation d’une radiographie des artères du cœur, examen appelé coronarographie.

1 - Le cathétérisme cardiaque

Il n'est réalisé que pour apprécier les conséquences hémodynamiques d'une fuite volumineuse ou mal tolérée: pressions pulmonaires, débit cardiaque, pression et dilatation cavitaires, quantification de la fuite.

- dans les fuites chroniques, la pression capillaire est modérément élevée sans onde V marquée, les pressions pulmonaires sont élevées en rapport, avec baisse du débit cardiaque,

- dans les fuites aiguës, il existe une "ventricularisation" des pressions auriculaires gauches avec grande onde V pouvant atteindre des valeurs de 50 à 70mmHg (valeurs se rapprochant donc de celles perçues au niveau du ventricule gauche), hypertension artérielle pulmonaire importante mais conservation du débit cardiaque.

En dehors de la quantification de la régurgitation, l'angiographie ventriculaire peut montrer un trouble de la cinétique segmentaire en faveur d'une pathologie ischémique.

2 - La coronarographie

Elle apporte des arguments en faveur d'une maladie des artères du coeur (artères coronaires).

Elle est systématique à partir d'un certain âge car les lésions athéromateuses pourront bénéficier d'un pontage, si necessaire, en même temps que l'intervention sur la valve mitrale.

3 - Complément du bilan pré-opératoire

- Réalisation d’une exploration fonctionnelle respiratoire

Le médecin fera réaliser cette exploration afin de s’assurer que la fonction respiratoire du patient soit compatible avec la réalisation de l’intervention chirurgicale, qui sera responsable d’une diminution des performances respiratoires post-opératoire. De ce fait, les capacités respiratoires pré-opératoires doivent être satisfaisantes.

- Réalisation de radiographies des dents et sinus

Ces radiographies permettront de rechercher des foyers infectieux qu’il faudra impérativement éradiquer avant l’intervention chirurgicale pour éviter la survenue d’une endocardite infectieuse (ces gestes pré-opératoires cardiaques devant être réalisés avec une prévention par antibiotiques visant à prévenir l’endocardite infectieuse !).

De plus, une consultation dentaire ou stomatologique est indispensable afin de rechercher un foyer infectieux bucco-dentaire.

- Réalisation d’une fibroscopie digestive haute (gastroscopie)

Cet examen sera pratiqué en particulier lorsque s’associe la réalisation d’un pontage aorto-coronaire au remplacement valvulaire mitrale.

Dernière modification de cette fiche : 28/08/2008


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact