News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

L’INSUFFISANCE MITRALE

Définition
Quelques explications
Les symptomes
Comment établir le diagnostic?
La gravité et les causes de l'insuffisance mitrale
Evolution
Le bilan pré-opératoire
Traitement, Conclusion



Publicité
COMMENT ETABLIR LE DIAGNOSTIC D’UNE
INSUFFISANCE MITRALE ?

1 - A l’aide de l’examen clinique réalisé par le médecin

L’insuffisance mitrale est mise en évidence par le médecin lors de l’auscultation du cœur qui retrouve typiquement un souffle du cœur.

L'auscultation doit préciser en premier lieu la régularité du rythme cardiaque. Elle doit être faite en position allongée sur le dos puis en position latérale, couchée sur le coté gauche.

Le souffle d'insuffisance mitrale est:

- Systolique (durant la contraction du cœur) ;

- son timbre est doux, en jet de vapeur et peut être plus râpeux voire musical ;

- son intensité est variable en fonction du débit cardiaque et de l'importance de la fuite ;

- L'auscultation recherche aussi une atteinte d’une autre valve du cœur ;

- Le reste de l'examen recherche les signes d'insuffisance cardiaque et des éléments en faveur de la cause de l’insuffisance mitrale.

Le diagnostic d'insuffisance mitrale est auscultatoire et dès ce stade, le médecin doit rechercher le retentissement de l'affection: insuffisance cardiaque gauche, trouble du rythme, endocardite infectieuse.

2 - L’échographie cardiaque montre l’insuffisance mitrale et évalue ses conséquences

a- Mise en évidence de l’insuffisance mitrale

Elle objective la fuite mitrale, la quantifie, apporte des renseignements importants sur le mécanisme de l'insuffisance mitrale et sur sa cause.

La fuite de sang entre le ventricule gauche et l’oreillette gauche est très bien visualisée par le doppler couleur. Une mesure de la vitesse du jet est possible grâce à la réalisation d’un doppler simple par le cardiologue.

Visualisation du cœur à l’aide de l’échographie. Noter l’existence d’un jet de couleur bleue allant du ventricule gauche vers l’oreillette gauche, lors de l’enregistrement avec un doppler couleur.
vg: ventricule gauche, vd: ventricule droit,
og: oreillette gauche, od: oreillette droite.

Le doppler permet de préciser les caractères du reflux: chronologie, direction, volume.

b- Etude du retentissement sur les cavités du cœur

L’échographie du cœur permet également d’évaluer le retentissement de l’insuffisance mitrale sur les cavités du cœur. Elle recherche en particulier une dilatation des cavités.

c- Recherche de la cause de l’insuffisance mitrale

- La plupart du temps, l’insuffisance mitrale est due à un défaut de coaptation d’une partie de la valve mitrale, cette partie s’orientant vers l’oreillette gauche : c’est le prolapsus de la valve mitrale. En échographie, le médecin peut alors observer le passage vers l'oreillette gauche d'une partie de la valve mitrale atteinte ;

- Un défaut de coaptation des valves mitrales peut également être dû à une rupture de cordages ou de piliers de la valve mitrale. Une rupture de cordages peut se voir à l'occasion d'un effort physique très intense ou d'une endocardite infectieuse, alors qu'une rupture de piliers s'observe généralement à l'occasion d'un infarctus du myocarde ;

- Une dysfonction de piliers peut également être responsable de l'apparition d'une insuffisance mitrale qui sera généralement transitoire. Cette dysfonction de piliers est souvent due à l'apparition d'un infarctus du myocarde en regard de ce pilier, la contraction du cœur n'étant plus normale à cet endroit, ce qui entraîne une tension différente au niveau des cordages qui retiennent la valve mitrale ;

- En cas d’atteintes rhumatismales, il existe une réduction des mouvements de la valve mitrale ;

- Les feuillets valvulaires peuvent également être rétractés, ce qui va laisser un "trou" au milieu de la valve. Il s’agit alors d’un mécanisme de valvulopathie dit "restrictive" parfois observée dans le cas de tumeur carcinoide (liée à une sécrétion de sérotonine), ou lors de l’administration prolongée de médicament ancien comme le Benfluorex (Médiator ®).

- En cas d'endocardite infectieuse, la perforation et la mutilation d'un feuillet sont responsable de la fuite. Il existe des végétations.

d- L'échographie trans-oesophagienne

Lorsque l’échographie du cœur réalisée par voie trans-thoracique n’est pas de bonne qualité ou n’apporte pas les informations suffisantes pour le médecin, le cardiologue a la possibilité de réaliser une échographie du cœur par voie trans-oesophagienne.

Cet examen consiste à positionner la sonde d’échographie cardiaque au niveau de l’œsophage, derrière lequel se situe le cœur. La sonde d’échographie est préalablement introduite dans la bouche puis avalée.

Cet examen est généralement indolore mais il est pénible.

Visualisation d’une fuite de sang (en couleur) du ventricule gauche vers l’oreillette gauche lors de la contraction de ce dernier. Cette image a été obtenue par la réalisation d’une échographie du cœur par voie trans-oesophagienne.
vg: ventricule gauche, vd: ventricule droit,
og: oreillette gauche, od: oreillette droite.


Dernière modification de cette fiche : 15/02/2014


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact