News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

L’EMBOLIE PULMONAIRE

Définition
Quelques explications
Les symptomes
Comment faire le diagnostic?
Le diagnostic de gravité
Les causes, Evolution
Traitement, Conclusion



Publicité
LES SYMPTOMES

L'embolie pulmonaire est retrouvée dans une diversité de situations cliniques mettant à l'épreuve l'expérience des médecins:

1 - Typiques : embolie pulmonaire moyenne avec infarctus pulmonaire provenant d'une phlébite d'un membre inférieur chez un sujet antérieurement sain

Le début est brutal, associant un point de côté thoracique le plus souvent au niveau de la base du thorax, associé à un essoufflement angoissant. Une toux irritative l'accompagne souvent.

Une augmentation de la fréquence cardiaque est souvent notée de même qu’une discrète élévation de la température (38 à 38,5°C).

2 - Atypiques

a- Les formes frustes

Ce peut être un accès d’essoufflement aigu ou une douleur thoracique transitoire. Il faut en rapprocher les formes progressives prenant au début l'aspect d'un malaise vague: une récidive bruyante permet de rattacher le premier épisode à une embolie pulmonaire.

b- Les formes trompeuses avec un symptôme au premier plan

- une douleur de type angine de poitrine s'observe surtout dans les embolies pulmonaires sévères ;
- une douleur abdominale est d'interprétation difficile chez un opéré de l'abdomen ;
- l’essoufflement peut faire évoquer une crise d'asthme quand s'y associent des sifflements au niveau du poumon.

3- Par une complication: l'embolie pulmonaire immédiatement menaçante

L'embolie pulmonaire est soit massive, soit récidivante et survient préférentiellement en milieu chirurgical. Le tableau clinique est soit une forme médico-légale avec décès en moins de 15 minutes, soit une forme mortelle en quelques heures en l'absence de traitement.

La symptomatologie est la même mais majorée. Dans ces circonstances, le diagnostic est reconnu devant:

- le contexte favorisant l’apparition d’une phlébite (alitement, plâtre….) ;
- l'existence de signes d’insuffisance cardiaque droite.

4- Les formes survenant sur un terrain cardiopulmonaire pathologique: les symptômes sont moins caractéristiques

Chez le cardiaque, elle décompense une insuffisance cardiaque gauche ou globale jusque-là bien tolérée. La plus grande fréquence de l'infarctus et la rareté de la phlébite patente sont à souligner.

Les signes pouvant y faire penser sont:

- Une recrudescence de la tachycardie ;
- L’apparition d'un trouble du rythme cardiaque, en particulier d'une fibrillation auriculaire ;
- L’apparition ou la majoration des signes d'insuffisance ventriculaire droite ;
- La réapparition d'un épanchement pleural évacué ;
- Un crachat sanglant unique ;
- Une fièvre inexpliquée.

Chez l'insuffisant respiratoire, l'embolie pulmonaire peut provoquer une poussée d'insuffisance respiratoire. Elle doit toujours être recherchée devant toute décompensation mais son affirmation est difficile sur ce terrain.


Dernière modification de cette fiche : 28/08/2008


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact