News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Examens de cardiologie

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les examens de cardiologie

LA POSE D’UN PACE-MAKER

Quelques explications
Le mode et le principe de la stimulation cardiaque
Implantation du stimulateur cardiaque
Les complications possibles
Votre suivi de porteur de stimulateur cardiaque
Ce qui peut dérégler votre stimulateur cardiaque



Publicité
Un stimulateur cardiaque (ou pace-maker) a pour but d’envoyer une impulsion électrique au cœur, ce qui provoque sa contraction.

La taille des boîtiers de stimulation cardiaque à été réduite du fait de très nombreux progrès réalisés dans le domaine de l’électronique, ce qui améliore le confort de malades ayant bénéficiés de la pose d’un stimulateur cardiaque.

QUELQUES EXPLICATIONS

Une impulsion nerveuse électrique est indispensable pour que le muscle du cœur (le myocarde) se contracte.

Ainsi, à l’état normal, un influx nerveux est naturellement crée par le cœur et traverse les différentes cavités, oreillettes et ventricules, de façon à ce que leurs contractions soient synchronisées. Cet influx nerveux naît en haut de l’oreillette droite puis traverse d’abord les oreillettes, qui se contractent en premier de manière à expédier le sang dans les ventricules, dont la contraction est responsable de l’éjection de sang dans les artères.

L’arrivée du courant électrique par le tissu nerveux entraîne une contraction du muscle du cœur. Dans le cas ou cet influx nerveux ne pourrait pas cheminer normalement dans le cœur, le malade peut présenter une perte de connaissance, une syncope, ou encore une mort subite.

Le but de la mise en place d’un stimulateur cardiaque est de provoquer une contraction du muscle du cœur grâce à une impulsion électrique. Une stimulation cardiaque peut être nécessaire dans l’oreillette lorsque l’influx nerveux est bloqué à cet endroit, ou entre l’oreillette et le ventricule (au niveau d’une zone appelée le nœud auriculo-ventriculaire), ou encore dans le ventricule.

Avant la mise en place du stimulateur, le cœur bat très lentement dans la majorité des cas ce qui provoque une perte de connaissance ou une syncope pouvant entraîner des chutes parfois traumatiques.

Ces anomalies imposent parfois aux médecins de mettre en place une sonde de stimulation temporaire dans le cœur, de manière à éviter les récidives.

Mais parfois, les symptômes ne sont pas aussi démonstratifs et le malade peut se plaindre uniquement de lassitude et de sensation de tête vide. Dans ces cas, la réalisation d’un électrocardiogramme permet d’observer des anomalies de conduction de l’influx nerveux dans le cœur.

En effet, l’électrocardiogramme peut montrer des anomalies de la conduction de l’influx nerveux dans le cœur, soit à l’occasion d’un enregistrement ponctuel ou lors d’un enregistrement de l’électrocardiogramme durant 24 ou 48 heures (holter électrocardiographique).


Dernière modification de cette fiche : 25/08/2008


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact