News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

LES PERTES DE CONNAISSANCE

Définition, Quelques explications
Les symptomes
Les causes :
Dans un premier temps le médecin va réaliser son enquête
Les principales causes :


Publicité
LES CAUSES

b- Les pertes de connaissance cardiaques

- La perte de connaissance survenant à l’effort

Le rétrécissement aortique est à évoquer en premier lieu chez le sujet âgé. L'auscultation cardiaque réalisée par le médecin identifie facilement le souffle cardiaque typique et l'électrocardiogramme montre des signes d’hypertrophie du ventricule gauche. Actuellement, c'est l'échographie cardiaque qui objective le rétrécissement aortique souvent calcifié, et évalue le gradient de pression transvalvulaire.

Les myocardiopathies hypertrophiques (hypertrophie du muscle du cœur) affectent les sujets jeunes porteurs d'un souffle cardiaque. L'échographie du cœur révèle l'hypertrophie du cœur.

Les autres maladies du cœur sont plus rares. La tétralogie de Fallot survient en contexte congénital évident: sujet très jeune, coloration bleutée de la peau, hippocratisme digital, souffle cardiaque très évocateur.

Un infarctus du myocarde, à sa phase initiale, peut également s’accompagner d’une perte de connaissance, de même qu’un ralentissement (bradycardie) ou une accélération du rythme cardiaque (tachycardie).

Il n’est pas rare également qu’une embolie pulmonaire se manifeste aussi par une perte de connaissance.

- Les pertes de connaissance induites par la position du corps

Parfois, lorsque le patient passe de la position couchée ou assise à la position debout, la tension artérielle baisse ce qui est responsable d’une perte de connaissance. Cette situation s’appelle une hypotension orthostatique. L'individualisation d'une hypotension orthostatique amène à en rechercher la cause:

- Rechercher avant tout une prise de médicaments: antihypertenseurs dont les béta-bloquants, les diurétiques et vasodilatateurs, neuroleptiques et antidépresseurs.

- Spoliation sanguine (prises de sang trop répétées ou hémorragies), varices des membres inférieurs.

- Maladies neurologiques: affections du système nerveux périphérique (diabète, porphyrie) ou central (sclérose en plaque, tumeur cérébrale).

- Maladies endocriniennes: Maladie d’Addison, phéochromocytome.

- Maladie du système nerveux autonome : le syndrome de Shy-Drager

- Le myxome de l'oreillette. L'échocardiographie fait le diagnostic en montrant une masse dans l’oreillette gauche. D'autres tumeurs et un caillot de sang dans l'oreillette gauche peuvent également entraîner une perte de connaissance.

- La syncope vagale

La syncope vagale est la perte de connaissance la plus commune. Les circonstances d'apparition sont évocatrices: survenue répétitive chez des sujets jeunes et en bonne santé, station debout prolongée, atmosphère chaude et confinée, après un repas chargé, une émotion, une douleur violente, ou la vue du sang.

Les symptômes annonciateurs sont à type de bâillements, sueurs, pâleur, respiration ample, nausées... La fréquence cardiaque basse (bradycardie) entraîne parfois une pause cardiaque de durée variable. La chute de tension artérielle est plus durable. Le traitement est basé sur les vagolytiques.

Le tableau n'est pas toujours aussi évocateur et de multiples investigations négatives amènent à se poser la question d'une possible origine vagale. Un test d'inclinaison (ou tilt-test) positif peut apporter la réponse: position allongée pendant 30 minutes puis mise en rectitude avec inclinaison du corps de 60° durant 45 minutes.

- L’hypersensibilité de l’artère carotide

Le syndrome sino-carotidien est une hypersensibilité du système de réflexe de stimulation du sinus carotidien, parfois très évocateur (col trop serré, mouvements d'hyperextension de la tête déclenchants, pression du rasoir...), parfois beaucoup moins chez le sujet âgé où elle est fréquente souvent dans un contexte d'insuffisance vasculaire cérébrale. Le massage carotidien induit une pause cardiaque de plus de 3secondes (forme cardio-inhibitrice pure 70%), une chute de 5 points de la tension artérielle (forme cardio-dépressive pure 10%), ou les 2 (forme mixte 20%).

D'autres syncopes réflexes sont individualisées telles que: la syncope lors de la toux ('ictus laryngé' du malade atteint de maladie bronchique), la syncope mictionnelle (lors de l’émission d’urines) du sujet âgé, la syncope de certains examens (dilatation anale, endoscopie digestive, ponction pleurale), ou à la suite de douleurs aiguës du calcul de la vésicule biliaire ou d'une infection du colon.

- Les pertes de connaissances spontanées évoquent un trouble du rythme cardiaque

Le diagnostic est aisé quand la maladie est connue ou quand existent des signes électrocardiogramme juste après la perte de connaissance. Cependant, le caractère paroxystique de la crise fait que le diagnostic n'est fait que lors de l'exploration poussée: enregistrement de l’activité cardiaque par un appareil automatique à l’hôpital (scope), Holter électrocardiographique, enregistrement directement dans le cœur.

- Le bloc auriculo-ventriculaire entraîne une syncope quand le rythme ventriculaire est trop lent avec parfois des pauses supérieures à 5 secondes: c'est le syndrome de Stokes-Adams. Pendant la perte de connaissance, le visage est livide. En dehors de la crise, le diagnostic est suspecté sur la présence d'un bloc auriculo-ventriculaire sur l’électrocardiogramme.

- Les dysfonctionnements du nœud sinusal (zone du cœur responsable de l’impulsion électrique, sorte de "pace-maker cardiaque naturel") peuvent également entraîner des pertes de connaissance.

Les tachycardies peuvent également déclencher des pertes de connaissance, telles que le syndrome de Wolf-Parkinson-white, les torsades de pointes, le syndrome de Brugada ou encore la maladie du QT long.


Dernière modification de cette fiche : 25/04/2014


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2014 Viviali    Contact