News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Chirurgie cardiaque

  Partager


 
Publicité 
 
   

La chirurgie cardiaque

LA TRANSPLANTATION CARDIAQUE

Les indications de la transplantation
La technique de transplantation



Publicité
La technique de transplantation

Une transplantation cardiaque nécessite deux équipes chirurgicales : l'une va prélever le cœur du donneur et l'autre va greffer le cœur au receveur.

Une équipe coordonne les différentes interventions et s'assure que le cœur du donneur est bien compatible avec le receveur.

a- Le prélèvement du cœur du donneur

Cette étape est capitale car la qualité du greffon cardiaque conditionne la réussite de la greffe.
Les critères de qualité d'une greffe cardiaque sont les suivants : âge du donneur inférieur à 45 ans, sexe masculin, période de conservation du greffon cardiaque inférieur à 3 heures et compatibilité du système HLA-DR (compatibilité sanguine) entre le donneur et le receveur.

Le chirurgien ouvre le thorax en découpant le sternum (comme lors d'une intervention de pontage aorto-coronaire par exemple) puis examine le cœur. Celui-ci doit se contracter normalement et ne doit pas comporter de signe de contusion.

Le cœur est alors "débranché" puisque l'aorte (vaisseau duquel part le sang vers les organes) et les veines caves (vaisseaux par lesquels arrive le sang des organes) sont disséquées et le cœur est arrêté à l'aide d'un liquide administré par la racine de l'aorte (liquide de cardioplégie).

Le cœur est ensuite enlevé après avoir sectionné les vaisseaux connectés au cœur : les veines caves (au nombre de 2), les veines pulmonaires (au nombre de 4), l'aorte et l'artère pulmonaire.

Le cœur est immédiatement immergé dans une solution de sérum froid (température de 4°C) et transporté le plus rapidement possible (moyens terrestres et aériens principalement) vers l'hôpital du receveur.

b- Mise en place du cœur du donneur

Le cœur malade du receveur est tout d'abord enlevé : le chirurgien ouvre le thorax en coupant le sternum (sternotomie médiane) et met en place une circulation extra-corporelle.

L'aorte et les veines caves du receveur sont clampées et le cœur peut être enlevé. Le chirurgien laisse en place une partie de l'oreillette droite, la partie dans laquelle s'abouchent les veines caves (veines recoltant le sang non oxygéné au niveau des organes) et une partie de l'oreillette gauche au niveau de laquelle s'abouchent les veines pulmonaires (veines récoltant le sang oxygéné en provenance des poumons).

Cette technique permet au chirurgien de ne pas avoir à ré-implanter les veines, ce qui évite de nombreuses complications.

Le cœur du donneur peut alors être mis en place. La technique opératoire comporte alors 4 points d'encrage : l'oreillette gauche, l'oreillette droite, l'aorte et l'artère pulmonaire.

L'oreillette gauche (celle qui reçoit les veines pulmonaires) du receveur est cousue à la partie complémentaire de l'oreillette gauche du cœur du donneur, de même pour l'oreillette droite.
Puis, l'artère pulmonaire du receveur est "branchée" à son emplacement, à la sortie du ventricule droit du donneur, de même que l'aorte.

Le cœur du donneur est alors purgé et l'air est totalement évacué. Le greffon reçoit alors du sang et la circulation extra-corporelle est débranchée après s'être assuré que le cœur fonctionnait bien.


Dernière modification de cette fiche : 28/08/2008


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact