News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 

  Partager


 
Publicité 
 
   

NEWS CARDIOLOGIE

Faut-il taxer les aliments responsables de surpoids ?
e-Cardiologie.com / MangerMaigrir.fr - 02/01/2011

INTRODUCTION

De nombreux travaux ont clairement mis en évidence la relation étroite entre l'existence d'un surpoids ou d'une obésité et la survenue de pathologies cardiovasculaires et d'hypertension artérielle. Or, le surpoids est notamment favorisé par l'excès de consommation d'aliments riches en sucres et en graisses.

OBJECTIF

Evaluer l'intérêt de l'élaboration d'une contribution financière sur les produits sucrés ou riches en mauvaises graisses au profit d'aliments riches en fibres. Cette contribution participerait au financement des frais de soins futurs.

METHODOLOGIE

Nous avons mis en place (novembre 2009 à juillet 2010) sites internet www.mangermaigrir.fr et www.e-cardiologie.com un auto-questionnaire comprenant de nombreux items à remplir volontairement par l'internaute, incluant les questions suivantes : Seriez-vous d'accord pour moins taxer les produits alimentaires peu riches en sucre et en mauvaises graisses ? Seriez-vous d'accord pour proposer d'augmenter les prix des produits riches en sucres et en mauvaise graisse, ainsi que ceux des produits néfastes à savoir les alcools et le tabac ?

RESULTATS

Ce questionnaire a été correctement rempli par 1085 personnes connectées en France (76,6% de femmes, âge moyen = 40,5 +/- 15 ans et BMI moyen = 26 +/- 6,2 kg/m2).

Une majorité estime avoir une alimentation équilibrée (59,5%) et souhaite que les produits alimentaires peu riches en sucres et en mauvaise graisse (fruits, légumes, poissons…) soit moins taxés (89,4%), alors que 67,3% sont favorables à l'établissement d'une taxe sur les aliments riches en sucre et en graisses. Une majorité est également favorable à l'élaboration d'une taxe sur les alcools (70,3%) et sur le tabac (75,6%) une quasi unanimité souhaitant changer leur comportement alimentaire pour améliorer leur bien-être (97,1%).

L'inactivité professionnelle est un facteur important à prendre en compte puisque les personnes sans activité professionnelle (n= 342) sont moins favorable à l'élaboration d'une taxe sur les sucres et les graisses que les ouvriers et chefs d'entreprise (65% vs 75%, p<0.01) et il en est de même pour les clients (n=516) de chaine de restauration rapide (42% favorable pour les clients vs 62% favorable pour les non clients, p<0.01) alors que le sexe n'influence pas les résultats (p=0.16).

CONCLUSION

Les personnes ayant spontanément répondu au questionnaire mis en place sur nos sites sont largement favorables à l'élaboration d'une contribution financière sur les aliments potentiellement responsables de la survenue d'un surpoids.

Enquête réalisée sur les site e-cardiologie.com et MangerMaigrir.fr en 2009 et 2010 auprès de 1085 personnes.

Toutes les news cardiologie



Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact