News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

LE SYNDROME DE WOLFF-PARKINSON-WHITE

Définition, Les symptomes
Comment établir le diagnostic?
Le traitement

TRAITEMENT

Lorsque l’exploration électrophysiologique montre que la voie accessoire n’est pas trop perméable (ne conduisant donc pas trop vite de l’oreillette vers le ventricule ou vice versa), aucun traitement n’est institué. Les médecins traitent uniquement les crises par des médicaments administrés par voie intra-veineuse ou orale.

Ceci étant, de nombreuses voies accessoires modifient leur période réfractaire selon les conditions physiologique dans lesquelles elles surviennent. Ainsi, la période réfractaire d’une voie accessoire peut être considérablement abaissée en cas de stress ou d'efforts par exemple, ce qui impose de considérer toutes les voies accessoires comme potentiellement à traiter par ablation.

En revanche, si la tachycardie peut dégénérer et être mortelle (surtout du fait de la présence d’une arythmie dans l’oreillette, rapidement transmise dans le ventricule), une ablation de la voie accessoire par méthode de radiofréquence (ou ablation "au chaud" ou "au froid") s’impose.

Positionnement des sondes électriques dans le coeur: ablation d'un syndrome de Wolff-Parkinson-White gauche. La sonde d'ablation est dans le ventricule gauche.

La voie accessoire ("nerf") cardiaque responsable de la tachycardie est détruit par chauffage émis par un courant de radiofréquence, ou par "cryo ablation". L'électrofulguration est très rarement utilisée de nos jours.

La principale difficulté réside dans le fait qu'il faut d'abord localiser la voie accessoire avant de l’ablater avec la sonde, car en cas de mauvaise localisation c'est une structure physiologique qui pourra être lésée au cours de l'ablation (comme le nœud auriculo-ventriculaire par exemple). Dans certains cas difficiles, la voie accessoire ne se trouve pas dans la partie droite du cœur qui est accessible par les veines mais dans la partie gauche, qui ne sera accessible que par une artère qu'il faudra ponctionner. Cette technique est nettement plus dangereuse que la technique qui consiste à ponctionner une veine, car elle peut également se compliquer de maladies coronaires.

L'efficacité de cette méthode avoisine les 90% mais dépend énormément de la localisation de la voie accessoire et de l'opérateur.


Dernière modification de cette fiche : 31/07/2014


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact