News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

ISCHEMIE AIGUE DES MEMBRES INFERIEURS: MANQUE D’APPORT DE SANG AU NIVEAU DES MEMBRES INFERIEURS

Définition, Quelques explications
Les symptomes
Comment faire le diagnostic?
Les causes
Traitement, Conclusion



Publicité
LES CAUSES

1 - Obstruction d’une artère qui comporte des plaques d’athérome et des rétrécissements antérieurs

Il s'agit de l'évolution ultime des obstructions serrées dues à des plaques d’athérome. Soit ces plaques augmentent de volume et finissent par boucher l’artère, soit elles se décrochent de la paroi de l’artère et entraînent la formation d’un caillot, encore appelé "thrombose", qui empêche le passage du sang dans l’artère.

Comme il s’agit souvent d’une maladie qui évolue sur une longue période, l’organisme peut développer une circulation artérielle collatérale, c’est à dire que des vaisseaux artériels sont naturellement fabriqués pour contourner l’obstacle et apporter du sang au membre.

Les éléments en faveur de cette cause sont, l'âge du sujet (age supérieur à 60 ans) et les antécédents de douleurs musculaires au niveau des mollets à la marche.

2 - Apparition d’une embolie : migration d’une masse dans l’artère, responsable de son obstruction

+ Dans la plupart des cas, le corps étranger à l'origine de l'obstruction est un caillot de sang.

L'artère est saine et dans ce cas le caillot provient fréquemment du cœur:

- Il peut provenir de l’oreillette gauche: la fibrillation auriculaire est très souvent en cause ;

- Il peut également provenir du ventricule gauche: Un infarctus du myocarde récent peut provoquer la fabrication d’un caillot de sang et sa migration dans les artères des membres inférieurs ;

- Toute maladie du cœur peut être responsable de la migration d’un caillot ;

- Les causes d'embolies plus rares sont: la survenue d’une endocardite infectieuse, d’un myxome de l'oreillette, d’un rétrécissement aortique calcifié et l’existence d’une prothèse aortique.

+ Mais parfois, une maladie de l’artère peut entraîner la migration d’un caillot :

- Les plaques d’athérome localisées au niveau de l'aorte et des gros vaisseaux peuvent être responsables d’embolie ;

- Parfois un caillot de sang peut passer d’une veine à une artère. Le caillot de sang est initialement présent dans la veine, au cours d’une phlébite, puis migre dans le cœur. Il peut alors traverser une membrane du cœur et être éjecté dans une artère d’un membre inférieur. Cette embolie est appelée par les médecins une "embolie paradoxale".

Les éléments en faveur d’une embolie (mais non de certitude!) sont le jeune âge des patients, la survenue de symptômes de gravité d'emblée, la notion d'accidents emboliques antérieurs ou de cause connue ou évidente (rétrécissement mitral ou fibrillation auriculaire par exemple).

3 - Traumatismes d’une artère par compression

Une fracture déplacée peut comprimer une artère des membres inférieurs. La réduction amène la rétrocession des symptômes.

Une contusion, une plaie artérielle avec hémorragie artérielle extériorisée ou non sont des causes fréquentes de manque d’apport de sang dans les artères des membres inférieurs.

La réalisation d’une artériographie ou d’une coronarographie antérieure sont les causes les plus connues (causes iatrogènes).

4 - Les causes plus rares

Lors d'une dissection aortique, la membrane flottante ou le cylindre interne peuvent venir obstruer une artère d’un membre inférieur.


Dernière modification de cette fiche : 23/02/2014


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact