News     Livres     Forum     Associations     Petites annonces     Stress et coeur   
 
 
 Maladies cardiovasculaires

  Partager


 
Publicité 
 
   

Les maladies cardio-vasculaires

RETRECISSEMENT DES ARTERES CAROTIDES

Définition
Quelques explications
Les symptomes
Comment établir le diagnostic?
Les causes et complications
Traitement, Conclusion



Publicité
LE TRAITEMENT

1 - But

Favoriser un écoulement de sang normal au niveau des artères carotides, de manière à ce que le sang arrive normalement au cerveau.

2 - Moyens

- Ils sont tout d’abord médicamenteux :

Traitement des facteurs de risque cardiovasculaires, donc du diabète, de l’hypertension artérielle, d’un excès de cholestérol dans le sang et arrêt du tabac.

- Chirurgicaux :

Trois interventions sont possibles pour favoriser le passage du sang dans les artères carotides :

L’endartériectomie, dont le but est d’abraser la paroi de l’artère carotide de manière à faire disparaître les plaques d’athérome. La fermeture est généralement réalisée à l’aide d’un patch,

La mise en place d’une prothèse artérielle à l’endroit de l’artère carotide malade,

La réalisation d'un pontage.

3 - Indications

Le traitement médical doit toujours être réalisé dans un premier temps, et l’état de l’artère carotide malade doit être régulièrement surveillé par la réalisation d’une échographie-doppler.

Puis, si le rétrécissement de l’artère carotide est responsable de complications neurologiques (s’il est responsable de la survenue d’une ischémie cérébrale) ou s’il est trop important (au-delà de 70% de rétrécissement), une intervention chirurgicale doit être envisagée.

Lorsque les plaques sont homogènes et bien délimitées, une endartériectomie est réalisée.

Lorsque les lésions sont complexes et que la plaque paraît instable, la mise en place d’une prothèse est parfois souhaitable. Parfois, du fait de la complexité de la réparation artérielle, la réalisation d’un pontage est effectué.

4 - Résultats

Les traitements actuels contre les facteurs de risque cardiovasculaires sont très efficaces et permettent de ralentir la progression du rétrécissement de l’artère carotide.

Mais au bout d’un certain temps, les lésions évoluent, se compliquent parfois, et imposent alors un traitement chirurgical.

Le traitement chirurgical offre un bon taux de réussite mais est parfois responsable de complications du type accident vasculaire cérébral.

Le taux de complication dépend énormément du patient lui-même, mais aussi de l’équipe chirurgicale.

5 - Surveillance

Avant et après une intervention chirurgicale, une surveillance clinique et par échographie-doppler des troncs supra-aortique doit être réalisée de façon rigoureuse.

L’évolution des lésions incitera le médecin à réaliser une intervention chirurgicale ou à rapprocher encore plus les consultations médicales.

CONCLUSION

Le rétrécissement de l’artère carotide est une maladie dont la complication principale est l’accident vasculaire cérébral, que le médecin doit savoir éviter par une surveillance rigoureuse et par la décision d’opérer son malade à temps, si nécessaire et selon les recommandations médicales actuelles.


Dernière modification de cette fiche : 22/06/2014


Publicité
 
  Autres sites santé

MangerMaigrir.fr
Maigrir sans régime.

Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      © 2000 - 2016 Viviali    Contact